Escapade à Toronto

Toronto, grande ville Nord-Américaine, la plus grande du Canada et capitale de l’Ontario. Rien qu’à savoir ça, on imagine ce que cette ville peut cacher comme histoires et merveilles. Et bien je suis parti à la découverte de toutes ces choses et je vous livre aujourd’hui mon ressenti.

La grande ville Canadienne

L’aquarium

Comme écrit dans mon précédent article, l’Aquarium Ripley de Toronto est une merveille. Je ne peux que conseiller de s’y rendre et de l’explorer pour une bonne demi-journée.

Mon premier arrêt lors de ce deuxième jour à Toronto se fait au Centre des Sciences de Toronto, un peu à l’écart de la ville. J’ai pris un « CityPass » pour Toronto pour amortir le prix des entrées dans plusieurs attractions et j’ai eu le choix entre le Centre des Sciences ou le Zoo. Ce dernier étant un peu plus difficile d’accès en transport en commun, j’ai opté pour le Centre des Sciences. Aucun regret. Premier bon point, les explications pour les différents ateliers sont en français. Je m’étais déjà imaginé en train de tout traduire pour avoir quelques explications mais finalement j’ai pu faire le tour du centre sans me préoccuper de la barrière de la langue. Et j’ai apprécié ma visite : de belles découvertes, une façon très ludique d’aborder tous les sujets, des expositions bien faites… Que du bien à dire sur le Centre des Sciences.

Les spécimens exposés au Centre des Sciences

Vue de la CN Tower

Deuxième arrêt de la journée : la CN Tower ! Oui, cette dernière a fini par sortir la tête des nuages. Bien que la météo n’était toujours pas des plus sèches, j’ai misé sur la sécurité et ai profité d’une vue dégagée pour montrer les 350m de l’édifice. Et la vue de là-haut en valait de détour. On découvre la ville sous un tout autre angle. Autant la ville en elle-même, en bas, c’est une ville Nord-Américaine avec ses buildings, ses avenues et sa circulation, autant d’en haut le point de vue est complètement différent : les voitures sont des fourmis, et les gens quasiment inexistants et les buildings tout petits… Et la vue sur l’horizon est presque infinie… On dit que par temps sec et ensoleillé on peut voir les chutes du Niagara. Je n’ai pas eu cette chance. La CN Tower est une attraction de la ville à faire, de préférence avec un temps ensoleillé et peut-être aux aurores ou au coucher de soleil pour une autre vision. Je n’ai pas eu cette chance mais je recommande la montée de la Tour.

Après un tour en ville, je regagne mon lieu de repos, de belles images plein les yeux et les jambes qui me demandent du repos… On repartira le lendemain pour le reste des attractions : au programme, le Royal Ontario Museum et la Casa Loma.

Après une bonne nuit de repos

Le lendemain, par le plus grand des hasards, je sors en même temps que mes hôtes. Je ne les avais pas encore vu et ai donc engagé la conversation pour les remercier de leur hospitalité. Finalement, ce sont eux qui m’ont déposé non loin du ROM. Nous avons pu discuter sur le chemin et en apprendre davantage les uns sur les autres, malgré mon anglais sommaire. Une belle expérience de partage. J’en profite pour les remercier encore car leur logement AirBnb est nickel, leur accueil parfait et j’ai passé trois jours très bien installé, pour un prix raisonnable. Ma première expérience AirBnb est donc un franc succès. J’espère qu’il en sera de même pour les suivantes.

Les dinosaures du ROM

Direction donc le Royal Museum et de belles découvertes. Je n’étais jamais aller dans un musée aussi grand et aussi fourni. J’ai eu l’occasion de visiter le Louvres qui reste maitre dans le domaine, mais c’est une ambiance totalement différente que j’ai pu vivre ici. Tout d’abord, tout le niveau II est axé sur le vivant, de l’apparition de la vie, en passant par les dinosaures jusqu’aux espèces actuelles parfaitement exposées. Un magnifique décor. Le niveau III quant à lui reste plus classique et axé sur l’histoire. Je m’y suis beaucoup moins attardé, mais est tout de même fait quelques belles découvertes. J’ai quand même eu mon coup de cœur pour l’univers de la biodiversité.

Direction la Casa Loma pour la suite, un manoir/château sur les hauteurs de Toronto, construite par un riche industriel au début du XIXè siècle. J’ai été surpris par plusieurs choses dans ce château : tout d’abord, une visite auto-guidée avec un boitier audio. Je n’avais pas encore effectué une telle visite, mais c’est super de pouvoir visiter à son rythme en choisissant son chemin. Un bon point. Ensuite, quelle surprise de savoir que quelques films ont été tournés ici, dont les X-Mens que j’aime beaucoup. J’ai reconnu certains lieux effectivement. Et un troisième point surprenant, un couloir de type « bunker » d’environ 200m qui relié le château aux écuries, juste pour ne pas faire face au froid de l’hiver… Les riches n’ont pas de limites… Pour finir, je dirai que le château vaut le coup d’œil pour son architecture mais aussi pour son histoire.

La Casa Loma

Et c’est après un dernier tour dans le centre Toronto que s’achève ma découverte de la plus grande ville Canadienne. J’ai un avis assez mitigé finalement sur cette ville et sa découverte. Toronto renferme de beaux musées et de belles découvertes du genre mais manque peut-être cruellement d’histoire : des églises coincées entre des buildings, quelques bâtiments historiques qui sortent du lot par ci par là, des jolis quartiers résidentiels typiquement américains… Finalement, peut-être que Toronto manque un peu d’âme…

Je ne suis pas déçu d’être venu ici, mais j’éprouve comme un certain manque, je n’ai peut-être pas découvert ce que j’avais espéré découvrir. Et j’ai dû laisser tomber les chutes du Niagara que j’avais envie de voir moi aussi. Vous me direz, c’est une bonne raison de revenir au final…

A bientôt, amis lecteurs.

Créateur du blog et aventurier.

No Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.