Weekend à Québec

Chemin du retour. Nostalgie. Réflexion. C’est ainsi que je qualifierais les quelques heures de routes faites en direction de la capitale régionale. Cette aventure dans le grand nord m’a énormément appris, sur moi, sur la nature et les relations animales et humaines. Ce départ me laisse un arrière-goût amer, comme un manque, une envie de faire davantage de découverte. Mais il est tant de partir pour d’autres contrées. Direction Québec.

Un bouquetin asiatique

Sur le chemin, je profite de l’avance que j’ai sur le planning pour m’arrêter au Zoo Saint-Félicien. Arrivé sur place, surprise, les lieux sont en travaux et seulement une petite partie est ouverte au public. Tant pis, je suis aussi ici pour partir en éclaireur. Je reviendrai certainement dans quelques années. Je saurai où revenir. C’est parti pour la visite. Je commence à flâner dans les allées. Je me sens un peu seul. Personne dans le parc, mis à part quelques soigneurs s’occupant des animaux, et le bruit des pelleteuses au loin. On retrouve les animaux de la ferme, quelques animaux asiatiques et les animaux de la forêt. Les installations sont grandes et ludiques. La visite est sympathique mais très rapide. Le temps d’avaler quelques crêpes offertes par le zoo pour la chandeleur, et me voila reparti sur la route vers 13h. Il me reste trois heures pour rejoindre Québec.

Château de Fontenac de nuit

Arrivée sur place, je passe récupérer Honorine arrivée en co-voiturage et nous nous rendons de nuit dans le vieux Québec en passant devant les animations du carnaval de Québec, ses sculptures de glace, de neige, ses jeux de lumières et autres animations. La vision de la vieille ville est magnifique. Perché sur les hauteurs, au pied du château de Frontenac illuminé et parfaitement mis en valeur, nous avons une vue parfaite sur la vieille ville. Un plaisir de s’y promener. Il fait quand même un peu froid mais nous prenons deux bonnes heures pour parcourir les rues éclairées, bordées de boutiques et de restaurants. Québec est, pour le moment, la ville que j’ai préféré visiter, de par son architecture ancienne encore présente et son ambiance.

Un hippocampe un peu spécial…

Le lendemain matin, la visite de la ville ayant été accompli la veille, nous partons en exploration dans d’autres lieux alentours. Premier arrêt : l’aquarium de Québec. Ce sera ici mon deuxième aquarium visité lors de mon séjour au Canada, après celui de Toronto. Celui-ci est particulier car on y retrouve une partie extérieure qui accueille des animaux tels que des otaries, des phoques et même quelques renards polaires. Le reste de l’aquarium est plutôt ludique et sympathique mais j’ai une préférence pour celui de Toronto, plus grand et impressionnant. A Québec, on trouve plutôt une exploration générale de la faune locale, avec une grande variété de méduses.

Pour la suite de la journée, découverte de deux lieux proposant des chutes d’eau. Les premières, peu connues mais valant le coup d’œil, les chutes de la Chaudière, à quelques kilomètres au sud de Québec. Impressionnantes par leur débit et les colonnes de glaces formées dans les chutes. Les deuxièmes, plus connues, les chutes de Montmorency, plus hautes que les chutes du Niagara. On se sent vraiment tout petit face à cette exposition des forces de la nature.

Samedi soir, il fait très froid, mais le défilé du Carnaval passe juste devant l’AirBnb, c’est l’occasion d’admirer les chars musicaux et hauts en couleurs qui se balladent dans la grande avenue de Charlesbourg, à côté de Québec. Malgré le froid, il y avait foule. Ce fut une belle expérience mais nous étions quelques peu perplexes car on nous avait vendu un défilé grandiose. Il était sympa mais sans vraiment être extraordinaire. Une belle soirée très fraîche. La douche chaude a fait un bien fou.

Les chutes du Parc de la Chaudière

Dimanche matin, le programme est bouleversé par la météo. Une petite neige tombe et recouvre les routes. Après quelques interrogations, nous décidons de laisser tomber la randonnée dans le Parc National Jacques Cartier. On estime que la randonnée risque d’être difficile dans ces conditions. Nous partons plutôt pour quelques petites randonnées dans de petits parcs par ici et par là. C’est ainsi que nous avons découvert le sympathique Parc des Ecordes, longeant la rivière du Cap Rouge, et le Parc des Berges à Donnacona, sur le chemin du retour. De beaux panoramas découverts et des promenades finalement très agréables.

Les chutes de Montmorency

Québec nous a révélé plusieurs facettes et toutes ces découvertes ont été passionnantes. Québec et ses environs restent des lieux magnifiques à explorer. Un weekend n’a pas suffi pour tout voir, on ressent un certain besoin d’y revenir, un jour peut-être…

Le prochain (et peut-être dernier) article de cette aventure canadienne sera certainement rédigé et posté depuis l’aéroport de Montréal ou Paris. Cette dernière semaine devrait être beaucoup plus calme et me permettre de récupérer mes esprits et quelques forces pour le retour en France. Au programme tout de même, Ottawa et Montréal.

A bientôt, amis lecteurs.

Romain

Créateur du blog et aventurier.

No Comments

Laisser un commentaire