Bilan 2019 & Projet 2020

Bilan 2019 & Projet 2020

Finir 2019 en trombe…

Ça y est, 2020 a déjà bien commencé. Le mois de janvier est déjà à moitié terminé… Il est temps pour moi de faire un bilan sur cette année 2019 qui s’est terminée sur les chapeaux de roue avec un séjour à Barcelone et un réveillon au chalet du Ski Club Rossberg Thann.

Central Park, New-York, 31 décembre 2014

Depuis mon voyage aux USA, qui est d’ailleurs à l’origine de ce blog, je ne peux plus passer une année sans bouger, voir du pays, découvrir de nouveaux lieux et rencontrer de nouvelles personnes. Et 2019 pour ça a été une année extraordinaire, un grand cru dans le domaine.

Retour sur une année riche en aventures

Une aventure péruvienne

2019 fut une année de voyage. Pour ceux qui suivent régulièrement le blog, vous devez vous souvenir de mon séjour au Pérou au mois de mars. Ce fut l’une de mes plus belles expériences de vie. Aujourd’hui, avec le recul que je peux avoir, je pense pouvoir dire que j’ai vécu trois belles semaines avec des découvertes, des aventures et des rencontres extraordinaires.

Vue sur Salkantay Trek, Mars 2019

Je pense notamment au trek de cinq jours effectué dans les montagnes péruviennes pour terminer sur la découverte du Machu Picchu, fait en compagnie de Andrew, Linn et Rony qui sont des personnes en or, le parc national de Paracas et ses paysages époustouflants, le gigantesque lac Titicaca, la route franchit à plus de 4900m d’altitude, la montagne arc-en-ciel…

J’ai une pensée pour Lisbeth, une sympathique péruvienne rencontré à Lima avec qui j’ai pu discuter de tout et de rien pendant toute une après midi dans un anglaispagnol approximatif qui nous a bien fait rire, découvrir sa culture et son mode de vie, sa vision des choses et ses projets.

Des bouleversements personnels

2019 fut aussi une année boulversante sur le plan personnel, avec la fin de dix ans de vie commune. En même temps que l’appartement dans lequel nous vivons, j’ai également choisi de quitter mon travail pour changer d’air, d’environnement et de lieu de vie. De retour chez les parents, après quelques années d’indépendance, ce n’est pas toujours chose facile mais j’ai la chance d’avoir des parents en or et je les remercie de tout ce qu’ils ont fait, font et feront encore pour moi. Ce changement important a eu un gros impact dans ma vie, mais je pense qu’il était nécessaire. Relativiser et se remettre en question est aussi une façon de vivre…

Un bol d’air frais

Kvernufoss waterfall, Islande 2019

Pour ne pas trop se morfondre sur la situation à ce moment là, quoi de mieux que du dépaysement ? Direction l’Islande avec la petite soeur. De la nature, des paysages, des chutes d’eau et des glaciers, que de belles choses dans un petit pays du Nord de l’Europe. Ce fut un des plus beaux voyages de ma vie. Autant au Pérou j’ai apprécié la vie, les gens, les rencontres, la culture ainsi que ses paysages, autant l’Islande est une destination que j’ai apprécié uniquement pour son côté nature, sa faune et sa flore et ses paysages à couper le souffle. Nous n’avons que très peu pu apprécier la culture locale mais ce dépaysement était merveilleux.

Une seconde famille

Le retour à la routine n’était pas possible avec un dépaysement pareil. Je me suis plutôt impliqué à fond dans les activités du Ski Club Rossberg qui étaient conséquentes en ce mois de juin, entre la fête montagnarde et la crémation des trois sapins. L’ambiance conviviale et familiale qui règne au sein de Club est un bonheur et une source de motivation. Quand je pense à toutes ces personnes gentilles et attentionnées, je ne peux qu’avoir le sourire : Martine, Michel, Jean-Luc, Bernard, Josseline, Christine, Arnaud, Maxime, Pierrot, Manon et j’en oublie certainement plein mais vous êtes toutes d’extraordinaires personnes.

Et des petites aventures pour finir une année

Par la suite, le retour à une routine du terrible et épuisant “métro, boulot, dodo” n’a pas été des plus simples mais il faut bien gagner sa vie. J’avoue qu’avec le retour chez les parents, il est plus simple de mettre de l’argent de côté pour de nouveaux projets. Et c’est ce qui sera fait pendant tout le reste de l’année avec très peu de nouveaux voyages, quelques week-ends par ici et par là, mais rien d’aussi conséquent que les deux voyages de l’année.

Sommet du Glacier de Stubai, Octobre 2019

Une autre petite aventure en cette année 2019 fut mon passage du diplôme de Moniteur Fédéral Niveau 1 en Ski Alpin. C’est pour moi la première fois que je skie sur un véritable glacier, le Glacier de Stubai en Autriche. Au delà du ski, ce fut une véritable école de vie que de vivre ce stage de formation, accompagné de personnes passionnées et sympathiques. C’est une semaine de dépaysement et de rencontre que j’ai vécu en ce mois d’octobre. Je n’ai pas pris le temps d’en faire un article mais je vous rajouterai quelques photos prises lors de ce stage, dans un cadre magnifique du Tyrol autrichien.

Plage du Barcelone, 31 décembre 2019.

Et Barcelone, pour terminer l’année en beauté et au soleil. J’ai eu la joie de retrouver Meritxell, d’échanger avec elle sur nos vies, nos projets, après pas loin de cinq années sans s’être vus mais c’était presque comme si je la retrouvais après seulement quelques jours. Pouvoir admirer la ville avec un magnifique soleil fut un plaisir. Je n’aurais pas pu rêver mieux pour terminer l’année.

Une année de rencontres

Et puis je pense à toutes ces personnes que j’ai rencontré cette année et avec qui j’ai de très bons souvenirs (Andrew, Linn, Lisbeth, Adeline, Seb, Maxence, Julianne, Logan, Marie-Line, Sarah, Lu, Paola et j’en oublie certainement je suis désolé), ces personnes que j’ai revu après beaucoup trop de temps (Laura, Célia, Pauline, Julie, Meritxell) et toutes ces autres personnes avec qui je passe toujours d’excellents moments que ce soit la famille (Honorine, Pauline, Françoise…) ou les amis (Milou, Cathy, Flo, Clément…). Vous êtes tous et toutes extra.

Et maintenant ? Que me réserve 2020 ?

De nouvelles aventure pour la nouvelle année

Projet Europ’raid

Le Logo du Projet Europ’Raid 2020

Pour ceux qui suivent un peu mon activité perso, je me suis lancé en famille dans le projet de l’Europ’Raid 2020, un raid humanitaire de trois semaines qui se déroule en Europe pour apporter des fournitures scolaires aux enfants qui sont dans le besoin dans les écoles défavorisées des pays de l’Est. Ce projet nous a déjà amené à faire pas mal de manifestations pour récolter les fonds nécessaires pour la participation. Aujourd’hui, nous sommes au milieu du projet et ce dernier va encore nous prendre pas mal de temps au début d’année pour un départ prévu en août 2020. Je vous renvois au site internet et aux réseaux sociaux de l’association pour plus d’informations. Ce sera donc un projet d’envergure pour 2020.

Projet Outre-Atlantique

Mais ce n’est pas le plus gros projet de 2020. Peu de personne sont au courant de mon plus gros projet qu’il est temps aujourd’hui de vous présenter. Je suis fier de vous annoncer que j’ai obtenu au cours de l’année 2019 mon “Permis Vacances Travail” (PVT) pour le Canada. Je suis donc autorisé à partir pour le pays des caribous et y travailler pour une période de deux ans ! Le départ pour la pré-installation est prévu pour le mois de mars 2020, avec un retour en Europe prévu deux mois plus tard pour terminer les préparatifs de l’Europ’Raid. Et si tout se passe bien lors de ces deux premiers mois de test, après le raid au mois d’août, je retournerai au Canada pour terminer les deux ans qui me sont accordés. Les papiers sont prêts, le budget étudié, les billets d’avions achetés et les bagages déjà en préparation (il fait froid au Canada en mars…) pour ne rien oublier…

Partir loin

Sur les routes québecoises, Janvier 2018

Bien sur que je ne sais pas de quoi est fait l’avenir, mais un jour j’ai lu une citation qui me correspond parfaitement : ​ »Rester, c’est exister. Voyager, c’est vivre ». Citation de Gustave Nadaud, poète et chansonnier français. J’ai donc aujourd’hui décidé de vivre.

Pourquoi partir ? Pourquoi le Canada ? Et la vie ici ? Je ne me voile pas la face, avec la situation en France, que ce soit d’un point de vu politique ou économique, c’est pas la joie. J’ai l’opportunité de tenter l’expérience de vivre à l’étranger, d’y travailler, dans une contrée francophone (le Québec) pour amorcer lentement la transition linguistique, dans un pays magnifique que j’ai déjà pu visiter brièvement et que j’ai beaucoup apprécié, donc en fait c’est plutôt un « pourquoi pas ? » qui serait la bonne question. Et les PVT ne sont délivrés que jusqu’à trente ans en général (35ans au Canada) et le temps passe donc…

Dire « Au revoir »

Je pense bien entendu à ma famille, mes amis, et toutes les personnes que je vais quitter temporairement, mais je compte bien garder contact avec tout le monde. Vous êtes tous et toutes des personnes extra. J’ai aussi l’appréhension de me retrouver seul, de ne pas réussir à me refaire de nouveaux contacts et amis, la peur d’être seul… Ça fait parti du deal… Je dois rester positif, j’ai toujours réussi à bien m’entourer, je vais continuer à faire pareil.

J’ai bon espoir de pouvoir vous dire à tous un au revoir au cours de l’année 2020 car je ne pense pas remettre le pied sur le continent européen au cours de l’année 2021. Par contre, vous serez les bienvenus au pays des caribous que j’ai bien l’intention de visiter dans tous les sens, en long en large et en travers, découvrir ses merveilles et les partager avec vous lors de votre venue.

En conclusion

Le Blog du Rêveur va donc reprendre pas mal d’activité car avec les merveilles du Canada à découvrir, il me tarde de vous les partager pour vous donner envie de m’y rejoindre. En s’y prenant à temps, il y a moyen d’avoir des prix corrects pour les billets d’avion. N’hésitez pas à regarder.

En attendant, je vous souhaite à tous une excellente année 2020 qui commence pour moi avec deux énormes projets que je compte bien mener à bien. Je pense que cette année va passer bien vite mais j’ai hâte qu’elle commence. Il faut vivre ses rêves, et les miens deviennent réalité.

Je vous embrasse.

Romain.

Une réaction au sujet de « Bilan 2019 & Projet 2020 »

  1. C’est vraiment touchant à lire… Je philosopherai bien sûr la sitation: rester c’est exister et partir c’est vivre…En tous les cas c’est avec un beau mėlange de tristesse et de grand bonheur de te voir en partance pour continuer à construire ta vie. Je ne suis pas très écran, site, blog mais ce sera un beau moyen de te suivre. Bises …Sophie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :