Découverte de l’Allemagne ROUND 2

Après mon petit week-end dans la forêt Noire il y a peu, me voilà à nouveau sur les routes de ce pays voisin.
Oui, c’est encore la squatteuse du blog qui raconte sa vie, pardonnez-moi, mais Romain est porté disparu dans le coin….

Me voilà partie direction Ulm, petite ville Allemande à 2h30 de route de Strasbourg. Il faut dire que pendant que mon ami faisait ses affaires professionelles, j’ai eu le temps de bien découvrir ce coin… Ville charmante je dirais, avec son église la plus haute du monde avec la pointe à 162m de hauteur. Impressionnante, on la voit de tous bords, j’ai même ainsi pu l’observer à travers le jardin botanique, immense lui aussi, à l’autre bout de la ville.
Fun fact: Nous avons dormi dans l’hôtel le plus penché du monde selon le Guiness book des records ….

Après ce passage un peu long à mon goût à Ulm, nous nous sommes rendus à Münich. J’avais presque oublié ce qu’était une grande ville. Les 13 kilomètres parcourus à pied dans la ville pour découvrir les principaux monuments me l’ont vite rappelé. L’animation des rues, des bars et de l’auberge également. Jolie ville, monuments impressionnants, mais comme beaucoup le savent, je suis une amoureuse de la nature. Heureusement pour moi, nous sommes allés la retrouver très rapidement.

Nous voilà partis pour une randonnée dans les alpes bavaroises. (Check les photos en slide!)
Départ de la randonnée à 1092m d’altitude. Autant dire qu’on a déjà une belle vue sur le lac Tegern rien que du parking.
On débute la rando et on réalise trèèèès rapidement que ça grimpe. Pis avec les grandes jambes de mon ami, nous avons débuté avec un « très bon rythme ». Mes jambes ont failli m’abandonner. Je vous jure, je suis habituée aux randonnées « classiques » des Vosges, pas des pics dans les Alpes… Nous sommes finalement arrivés au premier sommet, le Wallberg, à 1722m en moins de 2 heures…. Heureuse et fière, nous nous sommes posés pour manger et reprendre des forces avec une vue incroyable sur le lac d’un bord, et sur des montagnes à perte de vue de l’autre bord. Amazing.

« Malheureusement« , le programme ne s’arrêtait pas là. Ne voulant pas m’avouer vaincue, nous sommes redescendus à 1500m pour remonter sur le sommet adjacent à 1712m, le Setzberg. J’ai bien cru ne jamais y arriver. Mais j’ai survécu. (Désolée!). La descente fut tout aussi intense. Merci les bâtons de marche et les bonnes chaussures.

Bilan: cette randonnée fut difficile, intense mais MAGNIFIQUE. Après, pour les plus fainéants, il y a la télécabine qui monte là-haut aussi, mais ce n’est pas le même plaisir. Je n’aurais surtout pas eu la même fierté…et la même fatigue….
Tout ça est dit, maintenant je vais me reposer pour pouvoir découvrir un autre pays magique ces prochains jours… Nous y sommes déjà pour la nuit, et j’en ai déjà pris plein les yeux… Je vous raconterai!

Des bisous,

Honorine 😉

1 Comment

  • Mamounette 17/08/2019 at 07:47

    Génial! Ravie que tu te fasses plaisir.
    En route pour de nouvelles aventure « Vers l’infini et au delà!  » 😉🤣😗😗
    Mamounette

    Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.