[Islande] Le Bilan

L’Islande… Mais quel pays ! Pour les amoureux de la nature et de ses merveilles, foncez !

Bon avant ça, il y a peut-être deux, trois trucs à savoir… On vous fait un petit récap.

L’Islande
Saviez-vous que l’Islande situe à 1200 km du Groenland ? De quoi se souvenir que le climat n’est pas exactement le même que chez nous. Il ne fait donc jamais très chaud, le temps est souvent humide, et surtout TRES variable. Comme m’a confirmé un local encore ce matin, « You can have all the seasons in one day ». En effet, il pleut, puis deux cents mètres plus loin, grand soleil. Cela est dû aussi à un vent fortement présent, hé oui, c’est une île, donc l’océan est toujours proche.

En parlant des locaux, n’ayez crainte, même si leur langue natale est l’Islandais, ils parlent absolument tous anglais. Encore faut-il que vous parliez cette dernière bien sûr, mais en tant que voyageur, vous saurez certainement vous débrouiller aussi bien que Romain. Ouais, j’suis pas un crac en anglais mais j’arrive à me démerder…

La monnaie locale est la couronne islandaise (ISK) et comme repère actuellement, 1000 ISK équivalent à environ 7 euros. (Le taux de change actuel est à vérifier).
Il faut savoir que la vie ici est plus chère que chez nous. Romain dirait qu’il faut compter 20% supplémentaire sur la majorité des prix. Surtout au niveau de la restauration, essence et hébergement.
(TIPS : Le magasin « BONUS » est considéré comme l’épicerie la moins chère en Islande)

Vol

Sautez sur les bons plans ! Les prix d’un billet d’avion A/R de la France vers l’Islande s’élèvent à 300€ en moyenne. Comme pour tout vol, cela reste très variable. Nous avons trouvé un bon plan qui n’atteignait même pas ce prix là pour 2 billets, juste pour dire que ça existe, ne désespérez pas ! Retrouvez des offres sur Voyages Pirates 😉
La majorité des vols (pour ne pas dire tous) arrivent à l’aéroport de Keflavik, au Sud-Ouest du pays.

Hébergements

Le logement type : les GuestHouse (donc espaces communs à plusieurs visiteurs mais chambre isolée). Encore une fois, les prix sont plutôt élevés. Mais pour ceux que nous avons testé, pas grand-chose à redire. Chaque accueil est différent, peu de contact avec l’habitant finalement mais un confort suffisant, voir grandiose pour certains.
Il n’y a qu’à Reykjavik, la capitale, que nous avons pu réserver une chambre dans une auberge de jeunesse, pour un prix un peu plus bas. Bonne expérience également. Ce genre d’expérience est peut-être plus pour des « jeunes » car le confort et la qualité des services restent des plus basiques. Mais les prix défis toutes concurrences.

Déplacements

L’Islande comprend seulement 300 000 habitants, pour une surface de 103 000 km². Vous imaginez donc les vastes étendus de paradis où il n’y a pas grand monde… Et pour les traverser, il nous a fallu louer une voiture. Il y a bien des bus qui proposent des excursions mais bonjour les touristes chinois et au revoir la liberté… Nous avons donc choisi un Duster pour un petit confort supplémentaire. En effet, cela nous a permis d’emprunter des « routes » secondaires, non goudronnées mais franchissant de nouveaux paysages à ne pas manquer. Attention à bien lire les conditions dans les agences de location. Quitte à payer un peu plus cher peut-être dans les agences plus connues, pour éviter les mauvaises surprises…

Lieux d’intérêt

Logo Point d’intérêt

Tous.
Que vous soyez plutôt océan, avec des falaises rocheuses et des plages de sable noir, ou montagnes, types volcans, cratères et glaciers, vous trouverez votre bonheur. Tout est à voir en Islande.
Certains sites sont très touristiques, d’autres beaucoup moins connus. Repérez ce logo sur les panneaux de direction, qui désignera les « points d’intérêt » d’après les guides touristiques.

En une semaine, nous avons eu le temps de faire uniquement la côte Sud de l’île. Il faudrait certainement une deuxième semaine pour en faire le tour complet. On devra donc y retourner. Romain, ne défait pas ton sac, on repart ! T’inquiètes, il est toujours prêt.

Nos coups de cœur

Wow, j’abandonne, c’est trop difficile ça… J’ai tellement répété « C’est fou », et « c’est magnifique », que je ne saurais pas dire quel « Waw » était le plus gros.
J’ai tout d’abord une préférence pour les sites les moins touristiques, évidemment. Pas que je n’aime pas les gens, mais… j’aime pas les gens. Bon ok, les sites sont quand même à voir, mais le sentiment de liberté, sans être un mouton, dans les sites moins connus permettent un bonheur immense.

J’ai eu un gros coup de cœur pour la dernière cascade « Surprise » que le Géocaching nous a fait découvrir. Le timing a bien sûr beaucoup aidé à ce coup de cœur. L’effet arc-en-ciel dû à la météo parfaite fut le détail qui a rendu l’endroit magique.
Plus touristique mais qui reste incroyable, ce fut la Diamond Beach. Cette plage où les icebergs se sont échoués est un lieu incroyable, qui ne sera pas reproduit facilement ailleurs. Les photos en parlent d’elles-mêmes.

Je pourrais citer tous les lieux que l’on vous a partagé dans les articles précédents…Vous comprenez qu’en résumé, c’est tout le pays qui est AMAZING. Et cette semaine fut absolument dingue.

Pour rajouter mon petit grain de sable noir, je dois dire que je suis assez d’accord, tout est fou en Islande. Il est tellement difficile de choisir ce que l’on a préféré, mais je vais me prêter à l’exercice. En plus des points mentionnés plus haut, je dois rajouter, non pas des lieux, mais des petites choses qui m’ont « fait kiffer » :

Toutes ces petites choses qui forment des souvenirs incroyables, amassés en seulement une semaine !
Merci à tous les lecteurs qui ont suivi notre aventure quasiment en direct, ou ceux qui la découvrent plus tard. Nous avons passé une semaine folle et nous recommandons à tous les amoureux de nature de faire un séjour en Islande.
On vous dit à bientôt pour une nouvelle aventure !

Game Over.

The Iceland Chapter’s End.

Les Rêveurs

1 Comment

  • Mamounette 26/05/2019 at 22:39

    Bravo, vous avez su profiter de chaque instant ét de chaque lieu.

    Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.