[Islande] Plein Sud !

Fut un temps, Honorine était plus réactive pour écrire ses articles. Aujourd’hui son inspiration et sa motivation s’essoufllent. Il me faut donc reprendre la plume. Donc, commençons…

Aujourd’hui, nous sommes partis en direction du Sud de l’Islande pour passer par deux points clés des itinéraires touristiques : les cascades de Seljalandsfoss et Skógafoss. Bien que ces lieux soient extrêmement visités par des hordes de touristes, appareils photos et sac à main D&G en guise de sac de rando, ces lieux sont admirables. Avec une soixantaine de mètres de hauteur, ce sont encore deux exemples de la force de la nature. Je me repète certainement sur ce terme, mais je suis toujours aussi impressionné par ce que Dame Nature nous montre. Et ce ne sera certainement pas la dernière chose qu’elle me montrera. Nous avons fait un crochet par la cascade de Gluggafoss, moins connue mais toute aussi impressionnante. Je vous mets un petit aperçu de ces différentes cascades juste ici.

 

Gluggafoss

Skógafoss

Seljalandsfoss

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plage noir de Vik

Des images pleins les yeux (et optionnellement dans nos cartes mémoires), nous partons pour la prochaine étape : les plages de sable noir de Vik, un petit village à l’extrême sud de l’île principale. Nous avons l’habitude de plages de sable blanc, nous, humbles mortels dans nos contrées françaises. Mais là, c’est bien du sable comme on le connait tous, mais noir ! A voir, c’est fou, à toucher, ça l’est tout autant ! Il ne manquerait que des cocotiers verts fluo et je me poserais des questions sur ce que j’ai mangé à midi pour délirer autant. Mais ça vaut le coup d’oeil.

 

Nous repartons de là pour nous diriger vers notre hébergement de la nuit, un cottage non loin de notre objectif de demain, le parc national de Skaftafell, très connu, qui regorge lui aussi de merveilles de la nature, mais surtout nous arrivons dans la zone des glaciers millénaires… Une expérience extraordinaire et de belles images à venir…

Juste comme ça…

Ah, et je ne sais pas vraiment où mettre ça, alors je le pose là, juste comme ça…

Et Paf, c’est à ce moment là seulement qu’il me redonne enfin MON ordinateur… Et bah dis donc, c’est ma fête dans cet article ! Enfin, « Nono » n’est pas réactive blablabla mais bon, les fautes d’orthographe qui est-ce qui les corrige ? J’hésite à les laisser pour que notre cher public comprenne… Mais non, je ne vais pas vous infliger cette souffrance. Pis c’est comme ça qu’il me remercie des lecteurs supplémentaires qu’il découvre ces derniers jours ? 

Plus sérieusement, merci à tous de suivre cette folle aventure. N’hésitez pas à partager vos impressions ! On vous embrasse.

Les Rêveurs 

No Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.