[Islande] Premiers pas sur l’île des Vikings !

3,2,1 …. Prise du contrôle du blog par une source étrangère. Cette fois ce ne sera pas le Blog du Rêveur mais le Blog DES Rêveurs. Vous comprendrez vite pourquoi.

3 jours avant son départ au Pérou, les billets d’avion Bâle-Reykjavik sont réservés. Des vacances en Islande ? Le rêve !…qui va finalement devenir réalité. Je n’y crois pas encore…

Je me présente rapidement, squatteuse du Blog car ce voyage, c’est moi qui l’ai lancé.
Honorine, 22 ans, un amour de petite sœur dont Romain ne peut pas se passer… Bon ok, j’exagère à peine. N’empêche qu’il a apprécié avoir un pied à Terre à Montréal l’année dernière ! Oui oui voilà, c’est moi, la « P’tite sœur » de retour du Canada, mais qui a fortement pris goût au voyage.
C’est donc tout naturellement que j’ai directement contacté le Frangin, avec qui je rêve de réaliser ce voyage vers l’Islande depuis un moment…

18 mai 2019 :

Ca y est on est dans l’avion… Je commence doucement à réaliser que je vais vivre une semaine de folie… L’Islande… Rien que quand j’en parlais autour de moi, les gens m’enviaient. Vous avez déjà tapé Islande dans Google ? Regardez un peu, ça donne envie non ? Les paysages de nature à perte de vue, les falaises, les glaciers, les volcans, les cascades… De quoi renouer avec la nature que l’on oublie un peu lorsque l’on est enfermé dans un amphithéâtre ou dans une salle de laboratoire tous les jours…

Le Trip est plus ou moins organisé. En une semaine seulement, nous n’aurons pas le temps découvrir tout le pays. Mais un bon aperçu nous sera dévoilé, car nous prévoyons un petit Road-Trip sur la côte Sud, de l’Ouest vers l’Est. La voiture est louée, les logements réservés et les points clés à visiter bien enregistrés dans nos petites têtes.
J’écris cela dans l’avion, car avec 4h de vol, nous avons un peu de temps à tuer. Notez par ailleurs qu’arrivés sur l’île nous aurons 2h de décalage avec la France. (Heure française -2)

Alors Romain, ton feeling actuellement ?

ZZzz… Hein quoi ? Ah… heu… Là, tout de suite ? Heu… Je suis encore un peu dans le brouillard vu que j’ai profité de la première partie du vol pour prendre un peu d’avance dans mon sommeil… Mais bon, je peux te répondre. L’Islande était dans les placards mais je ne pensais pas m’y envoler si vite. J’avoue que l’organisation de ce voyage s’est faite un peu à l’arrache… Les billets sont pris à peine avant mon départ au Pérou mais le plan était tellement bon qu’il ne fallait pas le laisser passer. Et j’étais à peine de retour qu’on s’est retrouvé pour tout réserver sur place : logement, voiture et activité. Après tout, ce sont toujours les organisations « à l’arrache » qui sont les plus réussies. Résultat : me voilà avec la frangine dans l’avion en route pour l’Islande et ses paysages de rêves (et sa météo très variable mais c’est un détail…).

Ça va ? J’ai répondu à ta question ? Tu m’as pris un peu au dépourvu mais je crois que j’ai trouvé l’inspiration pour répondre de façon compréhensible, non ? Et d’ailleurs, d’où tu squat mon blog toi ? Depuis quand tu as le statut de « rêveuse » ? Rends-moi les commandes sale petite… Non… non… Redonne le clavier !

Bon, de toute façon on atterrit. Le premier commentaire de Romain fut quand même ; je cite « Mais y’a rien ! » …Bon d’accord c’était tout plat et tout vide à première vue. Mais moi, dans ma tête c’était la fête, je n’avais pas de mots. L’Islande, bordel, l’Islande !

Entre montagne et océan

Les péripéties du voyage commencèrent à ce moment-là. Par où que le chemin qui est pour trouver la tuture ?? On tourne en rond dans l’aéroport, pour finalement revenir au point de départ où nous devions juste attendre que l’on nous cherche. Bref déjà une heure de perdue. Après cela, quelques problèmes administratifs, réflexions, prises de tête… On vous passera les détails mais notons que la location de voiture est un des points compliqués d’un voyage. La prochaine fois on essayera de faire plus simple. Je ne vous raconte pas le nombre de soupirs que Romain nous à lâcher depuis que les roues de l’avion se sont posées sur cette île… Ceux qui me connaissent me croiront certainement pas, mais j’ai été bien plus patiente que lui ! Romain, tu veux bien confirmer ?

Maison typique islandaise

J’vais pas te donner raison aussi facilement, mais effectivement, l’arrivée fut laborieuse : pas d’indication sur où se trouve l’agence de location, pas d’indication sur les modalités de transport jusqu’à là-bas, un chauffeur d’origine russe qui parle anglais (je vous laisse imaginer le tableau) et des soucis d’ordre administratif… Bref, ça commence. Mais bon, une fois le volant entre les mains, c’est parti pour Reykjavík, la Capitale. Environ quarante minutes de voiture pour nous retrouver à l’auberge de jeunesse réservée et nous voilà posés quelques instants pour souffler un peu. On continu ?

 

Pas le temps de s’arrêter sinon on ne repartirait plus. Direction le centre-ville, à patte. Le temps de se trouver quelque chose à manger, il est 21h, enfin…23h en heure française… Il commençait à faire faim. Mais comme prévenu, l’alimentation a un certain coup dans ce pays…Bon eh bien le budget sera prévu en conséquence ! Une belle petite visite tranquille et la pluie finit par cessée.

Hallgrimskirja

 

C’est agréable de se promener dans les rues de la ville et son architecture typique des pays scandinaves. On a apprécié la cathédrale Hallgrimskirja (ouais, vous allez en bouffer des noms imprononçables, on est en Islande pardi !) et put faire l’une des plus anciennes Géocaches d’Europe en admirant une vue extra sur l’océan et les montagnes au loin. Extra ! Il est maintenant temps pour nous d’aller nous coucher, il est déjà minuit passé pour vous, et la fatigue se fait sentir. On se retrouve vite pour la suite de cette folle aventure dans le Grand Nord !

Les Rêveurs, Romain et Honorine

1 Comment

  • Mamounette 19/05/2019 at 07:23

    Tjrs des tracasseries… Mais ça fait parti du lot. Bon séjour à tous les deux. 😉

    Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.