[Pérou] En direction du Sud

HISTOIRE, CULTURE ET FAUNE LOCALE

JOUR 2 : LIMA ET SON HISTOIRE

Lima… Une très belle ville, riche en architecture coloniale. Ce n’est certainement pas la meilleure période pour le Pérou au point de vue humain mais on ne peut qu’admirer l’architecture que les Espagnols ont su implanter au Pérou. Les places mythique « Plaza San Martin » et « Plaza de Armas » sont des merveilles au point de vue architectural. Je vous laisse juger par vous-même avec les quelques photos de l’article.

Mais Lima reste une ville et je suis beaucoup plus attiré par la nature et les grands espaces que par la ville. Et c’est pour ca que j’ai pris le bus en direction de Paracas. Étant donné que j’ai opté pour l’itinéraire touristique j’ai fait quelques belles découvertes sur le trajet.

JOUR 3 : AVANT LA CONQUISTA ESPAGNOLE, L’HISTOIRE INCA

Le premier arrêt fut pour le petit déjeuner, pris dans un mini parc d’attractions sur la route. Je ne sais pas trop où c’était, la connexion wifi étant inexistante mais c’était un arrêt sympathique avec des animations locales (dressage de chevaux et lamas, culture de la banane…). Pour une première immersion dans le paysage local, c’est une bonne idée, mais je pense que c’était surtout le repos réglementaire du chauffeur qui est à l’origine de cet arrêt.

Le prochain arrêt aurait dû être à Chicha, à Hacienda San José selon le guide mais une montée des eaux empêche actuellement les visites. La visite au programme sera donc celle des ruines de Tambo Colorado, une ancienne construction inca dédiée au soleil, les Incas étant des adorateurs du soleil. Vous ai-je dis que j’avais choisi le Pérou pour sa culture inca ? J’adore ce peuple et les mythes et légendes qui gravitent autour. J’ai hâte de voir de mes yeux les lignes de Nasca et le Machu Picchu ! Cette visite fut enrichissante mais sous un soleil de plomb. Sachez qu’il avoisine les 30 à 35°C ici. Je me demande quelle température il fait actuellement en France mais ici c’est plutôt agréable pour boire les Mojito… Pardonnez moi, je m’égare…

Prochain arrêt et le dernier de la journée : Paracas, petite ville hyper touristique avec ses attractions et pièges à touristes auxquels je vais tout de même participer le lendemain : les îles Ballestas (surnommées les îles Galapagos du pauvre car tout aussi belles mais plus petites) et la visite de la Réserve Nationale de Paracas, une immense zone peuplée d’animaux en tout genre. En attendant ces visites prévues seulement demain, je profite des installations de l’auberge de jeunesse où je loge : piscine, bar, hamac et activités extrêmement relaxantes. Bin oui, je suis en vacances après tout. Je rédige ces premières lignes dans un restaurant typique du coin en savourant une pizza locale. On se retrouve demain pour les activités au programme.

JOUR 4 : UN PEU DE NATURE PERUVIENNE

C’est avec mon petit déjeuner du jour que je vais vous narrer ce quatrième jour, axé sur un axe naturel. Première découverte du jour : les îles Ballestas, un refuge pour bon nombre d’oiseaux et autres créatures maritimes en tout genre. Une belle découverte mais je ne peux que déplorer une exploitation intensive pour le tourisme. On pourrait aussi bien laisser ces animaux tranquilles dans leur habitat. Mais bon, les îles sont tout de même interdites au public, on peut uniquement en faire le tour en bateau.

Ensuite, petit tour dans la Réserve Nationale de Paracas : un désert qui regorge de beautés minérales. On peut y admirer des magnifiques falaises surplombant l’océan Pacifique, des plages de sable fin (et rouge par endroit, dû à certains minéraux) et des étendues de sable à perte de vue, mais de différentes couleurs, ce qui rend le spectacle grandiose. On s’y sent tout petit. Je trouve juste ça dommage que le gestionnaire du lieu laisse des déchets en plein désert. Une étendue aussi vaste ne peut malheureusement pas être nettoyée de la bêtises des Hommes mais quand on voit des déchets datant de quelques jours juste au bord des routes, on peut se poser des questions sur l’entretien du lieu dont l’entrée est payante et surveillée.

Début d’après midi et reprise du bus en direction de Ica et plus précisément Huacachina, son oasis naturelle en plein désert. Une petite merveille non loin de la ville. Je pensais cette oasis éloigne de quelques kilomètres mais finalement on sort de Ica pour se retrouver deux ou trois minutes plus tard au cœur de l’oasis. Le spectacle est impressionnant car on se retrouve entouré de véritables montagnes de sable, haute d’une centaine de mètres…

Et ce désert, on va en profiter puisqu’on est là :

Et encore ici, je n’ai pas de photos du Sandboard mais je peux vous garantir que le tour en buggy est bien fun et le pilote a compris que le groupe voulait des sensations fortes ! Il n’a pas hésité au passage de certaines dunes « un peu hautes »…

Un plaisir de découvrir le pays par sa faune et sa flore en même que se faire plaisir par quelques sensations fortes et une admiration des merveilles de la nature au coucher de soleil.

Je ne dirais pas à quelle heure s’est terminée cette journée bien chargée mais je peux dire que les péruviens savent faire la fête…

Je profite du wifi de l’auberge qui laisse passer les images pour poster ce deuxième article sur le Pérou.

A bientôt pour une excursion plus au Sud encore…

Romain

No Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.